Piron à la viande de Porc, Prisé à Porto-Novo !

Bonjour,

je vous reviens après un petit moment dû aux tracas liés à mon emploi du temps chargé. Mais je suis toujours là, ne vous inquiétez pas!

Je propose en ce début de semaine, de découvrir un plat que l’on nomme “piron” au Bénin. A Porto-Novo, la capitale politique de mon pays, tout est bon dans le cochon. Eh oui! les amateurs savent de quoi je parle. Le dimanche est le jour où beaucoup se déplacent de Cotonou (la capitale politique du pays) et environs pour y satisfaire leur envie de cochon.

Les vendeurs/vendeuses disposent de hangars (types restaurant) aux abords des routes et dans les quartiers et y accueillent généreusement leur clientèle. La viande de porc s’accompagne souvent d’une sauce faite à base de sang de porc (appelé hankpêtè) ou de sauce tomate comme dans cet article. Le piment est incontournable pour relever les saveurs mais aussi le piron tout fumant ou l’akassa (une autre préparation sur laquelle je reviendrai)

Qu’est ce que le piron?

Comme la pâte, faite avec n’importe quelle céréale moulue, le piron est une sorte de solide, préalablement préparée sur le feu et dont la texture peut aller du mou au dur en passant par l’élastique. La texture est obtenue selon la qualité de la matière première: le gari ou farine de manioc.

Le gari sur lequel je reviendrai dans un article spécial est au Bénin ce que représente la farine de blé dans la cuisine française.

 

Ma recette de piron à présent

Ingredients

  • Une tasse de gari
  • 500g de porc
  • 5 tomates fraîches
  • Deux oignons
  • Ail, poivre et sel

[/ingredients]

Préparation

  1. Mariner avec ail, poivre, sel et thym la viande de porc; laisser au repos pendant 1heure au moins.
  2. Dans une poêle, mettre un peu d’huile, y déposer la viande pendant 3 à 5 minutes, retourner et faire pareil avec l’autre côté, badigeonner d’une face composée de 2 cuillères de tomate, deux cuillères à soupe d’oignon, et d’ail râpé.
  3. Mettre dans un plat de cuisson et enfourner ou faites griller.

(Certains, plus gourmands, préfèrent découper la viande en morceaux, ensuite, ils mettent les épices et laissent cuire environ 30 minutes avant de faire frire dans l’huile)…le bouillon est ensuite utilisé pour préparer le piron et l’huile de friture pour la sauce.

Pour moi, ce procédé est un peu gras. C’est pour cela que je préfère la cuisson au four qui élimine la graisse un peu.

Pour réaliser le piron, il faut faire bouillir de l’eau dans une casserole, y mettre une pincée de sel et une cuillère à café d’huile. Après ébullition, verser en pluie la farine de manioc (gari) tout en remuant le mélange avec la spatule. Equilibrer avec de l’eau chaude au besoin jusqu’à obtention de la texture désirée.

La sauce qui l’accompagne est composée de tomates découpées en dés, d’oignon et d’ail haché, de poivre et de sel aussi sans oublier….Le piment en poudre!

Voilà!!!, des questions?! vos commentaires sont attendus!

Miam-miam…

Yèmissi

  Merci!

Leave a Comment